Women Safe au Women 7 : pour un G7 féministe

Le temps passe, les inégalités persistent. Women Safe était présente à la réunion Women 7 qui s’est déroulée à l’UNESCO le 9 mai. L’objectif ? Réunir des associations féministes mondiales en amont de la réunion du G7 sur l’égalité femmes-hommes.

« L’approche féministe est la seule à même de transformer en profondeur les rapports de pouvoir inégalitaires entre les femmes et les hommes, et les inégalités systémiques qui en découlent, et dont la société entière paie le prix. » | Women 7

Faire en sorte que les pays du G7 prennent des engagements concrets et effectifs pour l’égalité de genre en 2019. C’est la mission que s’est donnée le collectif d’associations Women 7 (W7) hier à l’UNESCO.

Le féminisme est transformatif : l’égalité de genre au cœur des ODD

La réunion ministérielle du G7 sur l’égalité femmes-hommes se déroule ce vendredi à Paris. L’enjeu est de taille : aucun pays au monde n’a encore atteint cette égalité, bien que les femmes représentent la moitié de l’humanité. L’égalité de genre est un prérequis pour atteindre tous les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies d’ici 2030, qu’il s’agisse de réduction de la pauvreté, d’éducation, d’emploi ou même de biodiversité. C’est pourquoi le collectif W7 – dont Women Safe fait partie – a émis jeudi quatre recommandations aux gouvernements du G7. Il les appelle à adopter des politiques féministes, seules capables de transformer les dynamiques de pouvoir traditionnelles responsables des inégalités.

Women 7 : l’expérience s’invite à la table du G7

Repenser l’octroi des subventions de l’aide publique au développement, favoriser le travail des associations féministes sur le terrain, renforcer l’accès des femmes aux services sanitaires, éducatifs et financiers… Le W7 fait résonner au G7 de nombreuses solutions formulées par les associations membres à partir de leur expérience de terrain. Ces solutions nécessitent l’augmentation des ressources financières des organisations féministes issues de la société civile et l’inclusion des femmes dans tous les processus de décision – à commencer par le G7 lui-même… Le temps passe, les solutions existent.

Rédaction : Animal Pensant, en partenariat avec Women Safe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *