Manifeste et mission

Women Safe, une marque de l'Institut en Sante Genesique ISG. Prendre en charge les femmes victimes de violences

Savez-vous qu’une femme qui subit des violences répétées au cours de son existence perd plusieurs années d’espérance de vie ?

Or, quel que soit le pays, le milieu, l’origine ou la condition sociale, une femme sur trois sera, un jour, victime de violences.

Nous parlons ici de 38% des femmes, soit plus d’un tiers de la population mondiale.

Manifeste

En France, tous les trois jours, une femme décède sous les coups de son conjoint…

C’est un problème majeur en termes de santé publique. Il représente à lui seul plus de 10 milliards d’euros, soit dix fois plus que le cancer du sein !

Ce phénomène tristement universel, semble aussi irréversible que la fonte des glaces, pourtant, ce n’est pas une fatalité.

Fondé en 2014, par Frédérique Martz et Pierre Foldès l’Institut, devenu Women Safe, repose sur deux principes essentiels :

  • Un lieu pour tous types de violences faites aux femmes (quel que soit le lieu où elles ont été perpétrées) où médecine et justice se côtoient ;
  • Une prise en charge globale et pluridisciplinaire.

Notre modèle donne des résultats très positifs et l’afflux de femmes de tout l’hexagone et même de l’international, ne cesse de croître, ce qui montre l’ampleur du problème, la nécessité de l’action de Women Safe, et l’urgence d’agir toujours plus…

Les violences sur les femmes nous concernent tous (famille, amis, collègues, voisins) et ont des conséquences graves bien au-delà de la marque physique : développement de maladies, addictions, conséquences sur les enfants, perte d’emploi ou de logement. Les dommages collatéraux sont innombrables.

Nous avons besoin de votre aide… Comment ?

Chez Women Safe nous le savons : par l’action ! S’indigner c’est bien… agir c’est mieux !

Missions

« Les femmes victimes de violences perdent entre 1 et 4 années de vie en bonne santé ».

« Les femmes représentent la grande majorité des personnes précaires. Les femmes renoncent plus souvent aux soins que les hommes ».

La violence est la cause directe de problèmes dans plusieurs domaines importants de santé publique, tels que la maternité sans risque, la planification familiale, la prévention de maladies sexuellement transmissibles dont le VIH/SIDA, la prévention des addictions.

Notre mission est la prise en charge des femmes victimes de violences : accueil, orientation et suivi autant que nécessaire, jusqu’à la résolution de la situation.

Une organisation psycho-médico-juridique coordonnée, en partenariat avec des professionnels de secteur.

L’amélioration de la santé des femmes, au sens large, par la prise en charge des maux dus aux violences subies, pour leur permettre d’agir socialement et juridiquement.

La formation de l’ensemble des professionnels et de la société civile, à la prise en charge des femmes victimes de tout type de violences : de la prévention et du dépistage au traitement et au suivi.

Vous pouvez nous aider à poursuivre notre mission en…

Notre engagement

Women Safe accueille toute femme se reconnaissant comme victime de violence(s), à sa demande ou à la demande d’un tiers digne de confiance choisi par elle. Et ce, quelque soit son origine ou son domicile.

Women Safe garantit un accueil de qualité. La femme est reçue avec égard et bienveillance, et respectée dans son intégrité physique et psychique.

L’information, dispensée par l’Institut Women Safe, est accessible.

Le cheminement proposé par Women Safe ne s’effectue qu’avec le consentement des femmes, chacune restant libre des choix qui la concerne.

Women Safe garantit le respect de la vie privée, ainsi que la confidentialité des informations personnelles recueillies.

Tous les professionnels, œuvrant à l’Institut Women Safe (infirmière, psychologue, médecin, juriste, avocat), suivent la déontologie de leur profession respective et appliquent, en conscience, le secret partagé, dans l’objectif de rendre efficiente la prise en charge.

En conclusion, Women Safe s’engage à améliorer l’efficacité et la pérennité des soins et soutiens apportés aux femmes victimes de violence, de la prévention et du dépistage à la prise en charge et au suivi.

Le respect de cette Charte viendra renforcer le plaidoyer et accompagner la lutte contre les violences faites à la femme sur le territoire.