Women Safe Institut ® en 2 mn

C’est le mariage d’une innovation chirurgicale d’une part et d’une conception issue du monde de l’entreprise, du management et de la communication d’autre part, qui a fait germer l’idée de la création d’un centre de prise en charge pluridisciplinaire et multi violences.

En 1984, le Docteur Pierre Foldes invente la technique de la réparation chirurgicale des femmes excisées. Aujourd’hui il a opéré plus de 5000 femmes et formé de nombreux médecins en France et dans le monde.

En 2008, date de leur rencontre, Frédérique Martz fait le constat que les femmes excisées, opérées et réparées sont souvent confrontées à des difficultés psychologiques, des violences conjugales et économiques, elles sont tout simplement victimes de violences multiples.

Ensemble, ils créent l’Institut en Santé Génésique, une fondation située sur le site de l’hôpital de Saint-Germain-en-Laye, et s’engagent dans un vrai combat pour les femmes victimes de toutes formes de violences.

Depuis 2014, l’association a accompagné plus de 1556 victimes venant de toute la France. Une vingtaine de professionnels, formés aux traumatismes physiques et psychologiques, propose des entretiens individuels et des activités collectives, pour libérer la parole des femmes et les aider à en sortir. Fort du constat que les femmes accueillies avaient très souvent été témoins ou victimes dans leur enfance, l’association a ouvert ses portes aux enfants, avec pour ambition de préserver la génération de demain.

En 2017, I’Institut a trouvé sa marque : Women Safe Institut ®

Women Safe est un centre opérationnel pilote de prise en charge des femmes victimes de violences, unique par son mode opérationnel global.

Les modalités d’accueil assurent la confidentialité, la gratuité, l’égalité d’accès et de traitement pour toutes les victimes.

Éveiller les consciences et prendre en charge les victimes

Women-Safe propose une approche qui repose sur des principes essentiels :

  • Un seul lieu de prise en charge, réunissant médecine et justice, basé dans l’enceinte d’un centre hospitalier ;
  • Une organisation pluridisciplinaire (infirmières, psychologues, médecins, juristes, avocats), représente l’ensemble des actions psycho-sociales, juridiques et médicales, de l’accueil à la prise en charge de la femme victime de violences, jusqu’à la résolution de la situation ;
  • Une prise en charge de tous les types de violences (physiques, sexuelles, psychologiques, économiques, rituelles…), quelle qu’en soit l’origine ;
  • Women Safe a protocolisé avec les Urgences Adultes du centre hospitalier de proximité et le dispositif de prise en charge chirurgicale, ainsi qu’avec le Parquet et le Barreau de Versailles ;
  • La formation et l’information de l’ensemble des professionnels de santé, du social, de la justice, des élus,  des institutions et de la société civile, à la prise en charge des femmes victimes, quel que soit le type de violences : de la prévention et du dépistage au traitement et au suivi.